Un roman : “Les Pierres” de Claudio Morandini. Un roman qu’on fait  jouer comme on fait jouer une boîte à musique.

Attention : les pierres de ce roman ont leur vie propre. L’action se déroule entre deux villages de montagne, Sostigno (en bas) et Testagno (en haut), dont la vie va se trouver complètement bouleversée quand les habitants vont se rendre compte que les rochers, les cailloux ou les galets de la rivière se déplacent tout seuls. Drôle et terrifiant.

L’avis des critiques :

J’ai lu ce livre comme une espèce de petit conte. J’ai eu l’impression qu’on me racontait une histoire, une légende de village. C’était un peu régressif, un petit peu enfantin (…) J’ai passé un très bon moment en le lisant.
Clémence Pouletty 

C’est à la fois un humour qui se développe mais aussi un drame social et surréaliste où l’auteur marche toujours sur un fil sans jamais en tomber. (…) C’est assez rare d’avoir un auteur qui prend autant de plaisir et nous donne autant de plaisir à faire vraiment de la littérature.
Jean-Christophe Brianchon 

C’est un roman qu’on fait un peu jouer comme on fait jouer une boîte à musique. Il y a une espèce de narration parfaite très agréable.
François Angelier 

(Arnaud Laporte, “5 idées pour votre week-end“, France Culture, 3/5/2019)

(La Dispute, France Culture, 2/5/2019)

  • Share on Tumblr