Le chien, la neige, un pied

Claudio Morandini
Le chien, la neige, un pied

Traduit de l’italien par Laura Brignon
120 pages, 13 €
ISBN 9791092011463

Editions Anacharsis
Collection « Fictions »
Parution le 14 mars 2017

Adelmo Farandola n’a pas le souvenir très lucide. Dans sa mémoire qui vacille, les hivers s’empilent comme s’ils ne faisaient qu’un. Un seul et long hiver passé à l’écart des hommes dans une solitude absolue, voulue, entretenue – revêche, un peu méchante. Mais cet hiver-là surgit un chien. Pétulant. La truffe en éveil. Extrêmement bavard.
À la fonte des neiges, ils découvrent un pied humain aux abords du chalet. Mais qui l’a mis là ?
Morandini signe un roman émouvant et cruel sur la solitude, la montagne et ses folies.

Ici la revue de presse.

Critiques des libraires:
Librairie Delamain (Paris) : « Antonio Moresco, Jacques Chessex, André Bucher, Maurice Pons… Les résonnances sont nombreuses et le plaisir de lecture toujours plus coupable, jouissif ! »
Histoire de l’œil (Marseille) : « Personnage tour à tout fascinant, mystique, dérangeant, le lecteur suit la route d’Adelmo Farandola dans une réalité presque autre. »
Librairie L’Ouvre-Boîte (Paris) : « Une fable tragicomique, où un homme fait face à la solitude, la folie et les éléments. L’auteur encore inconnue en France, signe ici un livre d’une étrange beauté. »
Nouvelle Librairie Sétoise : « Dans la lignée des grands auteurs italiens de la Nature, un portrait saisissant d’un “clochard céleste” aux prises avec la folie… »
Librairie Privat (Toulouse) : « Fable noire sur la vieillesse et la solitude, Le chien, la neige, un pied est le nouveau bijou des Éditions Anacharsis. À découvrir ! »
Librairie Page et plume (Limoges) : « Dans ce quotidien où les aiguilles des horloges ont été avalées par la neige, où il ne reste plus que des bouts de bois à ronger, seuls, loin de tout, ce chien, cet homme, vivent, survivent, espérant le dégel. Mais le renouveau se trouve bouleversé par la découverte d’un pied. »

  • Share on Tumblr